Télétravail à la DDT de la Lozère : nouvelles propositions

Publié le 20/06/2017 à 16H03 (mis à jour le 22/06/2017 à 16H03)
Suite à l’intervention de la CFDT, la DDT 48 revoie sa copie

Dans notre article précédent, nous relations le désaccord constaté sur la mise en œuvre du télétravail dans les services de la Direction départementale des Territoires de la Lozère. Interpellés par les militants locaux, les représentants CFDT au CT des DDI sont intervenus directement auprès du Directeur des services Administratif et Financiers (DSAF) qui gère tout ce qui est relatif aux services et organismes rattachés aux services généraux du Premier ministre.

Celui-ci devait donc revoir sa copie et soumettre de nouvelles propositions devant le comité technique réuni le lundi 19 juin.

La note, pas encore définitive, a permis d’acter que les remarques ont été prises en compte :

  • Le télétravail ne sera plus limité autoritairement à un maximum de deux jours par semaine, mais à trois conformément au décret et au Guide de la Fonction publique
  • Les critères de « compatibilité du profil du poste de l’agent avec le télétravail » ont été assouplis.

Même si la CFDT n’est pas totalement satisfaite, elle communiquera dans le détail auprès des agents de la DDT dès maintenant afin de les accompagner au mieux dans leurs démarches. 

Tout sur letélétravail dans la Fonction publique