Les syndicats de la fonction publique déçus et inquiets après le discours d'Édouard Philippe

Publié le 12/07/2017 à 15H00
EUROPE 1 - 5 juillet 2017 - extrait

Le service public, "tout sauf un handicap". "Le service public est tout sauf un handicap pour la France et je constate que dans les pays, notamment en Grande-Bretagne, où le service public a été démantelé, les conséquences sont terribles", a-t-il ajouté, réfutant "absolument" une expression utilisée mardi par Édouard Philippe: une "addiction à la française à la dépense publique" nécessitant de se "désintoxiquer". "Ce qui nous choque c'est qu'on considère systématiquement les agents publics comme une charge, jamais comme une force de travail qui met en oeuvre des politiques publiques et comme une richesse", a regretté Mylène Jacquot (CFDT, 2e)

Retrouvez l'article : Les syndicats de la fonction publique déçus et inquiets après le discours d'Édouard Philippe