Les catégories

Publié le 09/06/2014 à 15H20 (mis à jour le 10/06/2014 à 15H24)
Les fonctionnaires sont répartis en trois catégories hiérarchiques dont le niveau de recrutement et les fonctions diffèrent.

La catégorie A correspond à des fonctions d’encadrement et/ou de conception, ainsi qu’aux emplois de l’enseignement. Les concours de cette catégorie sont ouverts aux personnes titulaires au minimum d’une licence ou d’un diplôme équivalent au niveau bac + 3 (sauf en cas d’accès par un concours interne).

La catégorie B correspond à des postes d’encadrement intermédiaire et d’application à caractère notamment administratif, technique ou médico-social. Elle est ouverte aux candidats dotés au minimum d’un baccalauréat ou équivalent - ou pour certains concours à Bac + 2 ans- (sauf en cas d’accès par un concours interne).

La catégorie C regroupe, pour l’essentiel, des postes d’exécution à caractère administratif, technique (exigeant la maîtrise d’un métier comme cuisinier, électricien, etc.) ou dans les secteurs sanitaire, médico-social et social. Un grand nombre de concours de catégorie C sont ouverts sans condition de diplôme, mais, pour certains, il faut être titulaire d’un CAP, d’un BEP ou du brevet des collèges.

Les fonctionnaires appartiennent à des corps ou cadres d'emploi  (régis par des statuts particuliers) qui comprennent un ou plusieurs grades. La catégorie (A, B ou C) à laquelle est rattachée le corps ou cadre d'emploi, la hiérarchie des grades dans chaque corps, le nombre d'échelons dans chaque grade, les règles d'avancement d'échelon et de promotion au grade supérieur sont fixés par les statuts particuliers. À chaque échelon correspond un indice qui sert au calcul de la rémunération (voir notre rubrique La rémunération)

Les fonctionnaires de La Poste et de France Télécom sont soumis à des statuts particuliers, à moins qu’ils aient choisi l’intégration dans un corps ou cadre d’emplois de la fonction publique ; ceux de La Poste ont encore ce choix jusqu’au 31 décembre 2016.

Des mesures « d’urgence » concernant la revalorisation des grilles indiciaires des agents de catégorie C et B sont entrées en vigueur au 1er février 2014 (consultez-les sur le site de la CFDT Fonctions publiques). Au 1er janvier 2015, les agents C bénéficieront d’une augmentation de 5 points d’indice (ainsi que les quatre premiers échelons du premier grade de la catégorie B).