Le jour de carence abrogé par le PLF 2014

Publié le 01/10/2013 à 10H00
*Le jour de carence enfin abrogé par l’article 67 du projet de loi de finances (PLF) pour 2014. *

Le jour de carence pour les fonctionnaires a été mis en place fin 2011 par la loi de finances pour 2012 pour des motifs essentiellement budgétaires. La ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, s’était engagée le 20 février 2013 (entretien aux Echos) à abroger cette mesure, la jugeant « injuste, inutile et inefficace. (…) humiliante pour les agents ».

La CFDT n’a cessé? de dénoncer ce dispositif culpabilisant pour les agents contraints de cesser le travail pour raison de santé et stigmatisant pour tous les personnels.

L’exposé des motifs du PLF reprend bon nombre des arguments développés par la CFDT : mesure inefficace, elle ne règle pas le problème de l’absentéisme, inéquitable, une très grande partie des salariés du privé ne le subisse pas, injuste, un certain nombre d’employeurs publics ne l’appliquait pas.

Pénaliser les agents malades en leur retirant une journée de salaire va à l’encontre de ce que la CFDT revendique en matière de qualité? de vie au travail et de prévention des risques professionnels.

Les agents publics traversent une période de dégradation générale et importante des conditions de travail, dont les répercussions sur leur état de santé sont indéniables mais auxquelles ne répond pas le jour de carence. Le renforcement du contrôle des arrêts courts de maladie ne constitue pas davantage une réponse satisfaisante.

Pour la CFDT, il faut développer des actions pour la prévention et le mieux être au travail dans chacun des trois versants de la Fonction publique.