LA CFDT DÉFEND LA QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL DE TOUTES ET TOUS

Publié le 19/11/2014 à 16H20
Dans un contexte de restructurations des services, de suppressions d’emploi, de manque de personnel, d’intensification du travail, de pression des objectifs et des indicateurs, les agents les premiers touchés sont souvent ceux qui sont les plus fragiles.

Les équipes de la CFDT sont particulièrement attentives à cette dégradation des conditions de travail notamment pour les agents en situation de handicap.

La CFDT se bat pour que chaque personne handicapée ait un accès concret aux mêmes droits dont bénéficient tous les agents et, en particulier, en ce qui concerne leur maintien dans l'emploi, leur déroulement de carrière, leur promotion, leur accès à la formation et à l’information, leur participation à la vie culturelle, sportive, syndicale, etc. La CFDT intervient également sur l’environnement de travail, l’accessibilité et l’adaptation des lieux et des postes de travail.

Au plan national, la CFDT porte ces revendications au sein du FIPHFP, fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la Fonction publique.

Ce fonds, qui concerne tous les fonctionnaires, contractuels et emplois aidés de l’État, de la Territoriale et de l’Hospitalière, a pour mission de favoriser, grâce à ses actions : 

  • l'accessibilité des locaux professionnels et des outils/logiciels de travail
  • le recrutement
  • la formation et l'accompagnement tout au long du parcours professionnel
  • le maintien dans l'emploi des agents en situation de handicap.

La CFDT, vigilante, a récemment dénoncé, avec les autres organisations syndicales et associations siégeant au FIPHFP, la ponction de 29 millions d’euros que l’État va opérer en 2015 (voir le communiqué commun). Injuste et inadmissible, cette mesure va diminuer les moyens de ce Fonds pour les personnes handicapées qui cherchent un emploi ou qui veulent le conserver au sein des trois versants de la Fonction Publique.