Sans signe d’ouverture du gouvernement, les syndicats de fonctionnaires maintiennent le boycott du Conseil commun

Publié le 07/11/2017 (mis à jour le 19/02/2018)

AEF - 6 novembre 2017

Le gouvernement n’ayant pas montré de signes d’ouverture suffisants jusqu’à ce jour, les neuf organisations représentatives de fonctionnaires (CGT, CFDT, FO, Unsa, FSU, Solidaires, CFTC, CGC, FA-FP) devraient comme prévu ne pas faire acte de présence à la séance plénière du CCFP (Conseil commun de la fonction publique) qui doit se tenir ce lundi 6 novembre 2017 à 14 h 30 à Bercy, selon plusieurs sources syndicales. Réunies en intersyndicale le 26 octobre dernier, elles avaient en effet décidé de boycotter cette réunion "si la position du gouvernement n’évolue pas favorablement à l’égard de [leurs] revendications" . Ce CCFP devait examiner les décrets actant la décision du gouvernement de reporter d’un an le calendrier d’application du protocole PPCR  ainsi que la création d’une indemnité compensatrice de la hausse de la CSG au 1er janvier 201831 octobre