Retraite des fonctionnaires : le gouvernement pourrait échelonner la hausse des cotisations

Publié le 22/11/2013
AEF - extrait - 4 septembre 2013

« Ajoutée à la première, la nouvelle hausse porte le taux de cotisation à 0,47 % en 2014. Avec le gel du point d'indice et le manque d'attractivité des grilles indiciaire, on charge un peu la barque », commente Brigitte Jumel, secrétaire générale de la CFDT Fonction publique. Pour Brigitte Jumel, la question se pose de savoir « comment mettre le sujet de la pénibilité dans le champ de la fonction publique avec le service actif, qui existe déjà. En effet, certains agents ne bénéficient pas du service actif alors qu'ils travaillent dans des conditions de pénibilité proches de celles du privé. Le sujet n'est pas forcément de leur permettre de partir plus tôt, mais aussi de mettre en place des dispositifs de formation et de reconversion. »