La CFDT Fonction publique dans les médias - Septembre 2022

Publié le 21/09/2022

... Autant de sujets qui ont animé l'actualité de ce mois de septembre 2022.

15 septembre 2022 

  • Le Télégramme

Fonction publique : les syndicats regrettent l’absence de nouvelle mesure générale sur les salaires 

Les syndicats de la Fonction publique ont regretté ce jeudi qu’aucune nouvelle mesure générale sur les salaires ne soit prévue d’ici la fin de l’année, suite à une réunion au ministère.

« La porte n’est pas totalement fermée »

Près de trois mois après la revalorisation de 3,5 % de la rémunération des 5,7 millions d’agents publics, l’absence de mesures générales « ne peut que susciter de la déception », juge la CFDT Fonctions publiques. « Pour autant, la porte n’est pas totalement fermée : de nouvelles discussions doivent s’engager d’ici la fin de l’année sur des mesures plus ciblées », a ajouté la secrétaire générale du syndicat Mylène Jacquot. Elle précise d’ailleurs que la CFDT « ne sera pas dans la rue » le 29 septembre, contrairement à la CGT, la FSU et Solidaires.

  • Le Figaro

Fonction publique : Guerini réunit les syndicats autour des salaires

Fonction publique : Guerini réunit les syndicats autour des salaires 

« L’exigence d'obtenir une nouvelle revalorisation »

Même son de cloche à la CFDT Fonctions publiques, pourtant rarement alignée avec la CGT. « On ne peut pas se contenter de ces 3,5%, il ne faut pas que le dossier soit refermé », juge sa secrétaire générale Mylène Jacquot. Tout juste Mylène Jacquot souligne-t-elle des « difficultés » pour les contractuels qui ne sont pas rémunérés en référence au point d'indice, « une minorité » de son propre aveu.

  • Le Parisien

Fonction publique : Stanislas Guerini réunit les syndicats autour des salaires

Stanislas Guerini réunit les syndicats autour des salaires 
« Obtenir une nouvelle revalorisation »

Le son de cloche est le même à la CFDT Fonctions publiques, pourtant rarement alignée avec la CGT. « On ne peut pas se contenter de ces 3,5 %, il ne faut pas que le dossier soit refermé », juge sa secrétaire générale Mylène Jacquot. 

En dehors de ces revendications, les syndicats jugent que les 3,5 % d’augmentation promis dès le 1er juillet aux agents publics sont globalement arrivés sans heurts sur leur feuille de paie. Tout juste Mylène Jacquot souligne-t-elle des « difficultés » pour les contractuels qui ne sont pas rémunérés en référence au point d’indice, « une minorité » de son propre aveu.

13 septembre 2022 

  • Le Figaro

L’exécutif veut stabiliser les effectifs de la fonction publique mais les syndicats anticipent des coupes

Les centrales ont d'ailleurs une vision assez nette des secteurs qui feront les frais de ce jeu de vases communicants. " Cela risque malheureusement d'être encore les mêmes et ils commencent d'être sérieusement à l'os", déplore Mylène Jacquot CFDT. 

  • LADEPECHE.fr

Fonction publique : la CGT sur orbite avant les élections

En 2018, sur le plan national, dans la fonction publique territoriale, la CGT avait obtenu 28,8 % (-0,8 point), la CFDT 22,6 % (+0,3 point), FO 16,1 % (-1,6 point) et l’UNSA 8,2 %. Dans la fonction publique hospitalière, la CGT avait décroché 31,4 % des voix (-0,3 point), la CFDT 24,1 % (-0,9 point) avait été devancée par FO 24,7 % (+0,9 point). Un électeur sur deux avait exprimé son vote.