CPA dans la fonction publique : le projet d’ordonnance du gouvernement jugé insuffisant par plusieurs syndicats

Publié le 24/11/2016

AEF - 17 octobre 2016 - extrait

La CFDT Fonctions publiques regrette notamment l’absence de points relatifs aux modalités de financement et au compte épargne temps.

 L’Uffa-CFDT, reprenant l’argumentaire développé jusqu’à présent, pointe, par la voix de sa secrétaire générale, Mylène Jacquot, l’absence de plusieurs éléments jugés pourtant nécessaires : le financement, via un fonds mutualisé, et la pénibilité. S’il est acquis depuis le début qu’il n’y aura pas de C3P pour la fonction publique, en raison notamment de l’existence de la catégorie active, la CFDT Fonctions publique, qui plaide pour un compte universel, aurait souhaité que le CPA prévoie des dispositions en matière de traçabilité des expositions ainsi que des fiches de suivi, sujets actuellement en discussion dans le cadre du groupe de travail SST (santé sécurité au travail).