Après le jour de carence, les syndicats veulent des hausses de salaire

Publié le 22/02/2013 à 18H29
Le Figaro éco - 22 février 2013

Satisfaits, mais sans plus. Les syndicats ont salué en des termes mesurés la suppression du jour de carence pour les fonctionnaires. […] Pour la CFDT, c'est « une mesure d'équité ». […] Vu le contexte budgétaire, la ministre a dû batailler pour l'emporter face à Bercy ! Confirmation d'un proche de la ministre de la Fonction publique. « Les syndicats ne sont pas bêtes : ils ont focalisé leurs demandes sur le jour de carence car ils savent que nous n'avons plus d'argent. Mais ce n'est pas pour ça que nous échapperons à une grève ! ».

La suppression du jour de carence est, en fait, le deuxième cadeau en deux semaines fait par l'État aux fonctionnaires après l'ouverture à tous les agents de la catégorie C, la plus basse de la fonction publique, du 8e et dernier échelon de leur grille, dont l'accès était restreint jusqu'à présent. Les 126 000 fonctionnaires concernés pourront ainsi voir leur salaire augmenter de 69 euros brut par mois. Coût pour l'État : 16 millions d'euros.

La hausse du point d'indice

Mais, malgré ces deux gestes, obtenus avant même le début réel le 12 mars des négociations sur les carrières et les rémunérations, les syndicats en veulent plus. […] « Nous sommes très loin d'avoir obtenu satisfaction à toutes nos demandes et rien ne nous permet de dire que les négociations nous satisferont », prévient d'ailleurs Brigitte Jumel, secrétaire générale de la CFDT-Fonctions publiques. Toutes les organisations réclament une hausse - très coûteuse - du sacro-saint point d'indice qui sert de base à la grille des salaires dont ils exigent la refonte.

Les syndicats se sont retrouvés hier soir pour décider d'appeler prochainement, ou pas, à la grève afin de peser dans les négociations. Si la CFDT ne veut pas descendre dans la rue avant un éventuel blocage des discussions, FO et la CGT se montrent plus offensives. […]

 Guillaume Guichard