Non au gel du point d'indice une 5ème année consécutive !

Publié le 27/02/2014 à 10H25
Dans un communiqué de presse (n° 3 du 26 février 2014) la CFDT Fonctions publiques rejette catégoriquement toute hypothèse d’une cinquième année de gel consécutif qui accentuera la dégradation  du pouvoir d’achat. 

CP n° 3 du 26 février 2014

Pouvoir d’achat dans la Fonction publique :
le dégel du point d’indice ne peut plus attendre

Tout en déplorant « la situation difficile » des agents hier sur une antenne de radio, la Ministre en charge de la Fonction publique n’en a pas moins annoncé que le dégel du point d’indice n’était pas dans sa feuille de route.

Alors que le pouvoir d’achat des  personnels n’a cessé de baisser depuis 2011 sous l’effet conjugué des hausses de cotisations et du gel de la valeur du point d’indice, le Gouvernement voudrait ainsi poursuivre une politique salariale qui pénalise tous les agents mais plus particulièrement encore ceux dont les salaires sont les plus bas.  

La CFDT Fonctions publiques rejette catégoriquement toute hypothèse d’une cinquième année de gel consécutif qui accentuera la dégradation  du pouvoir d’achat.

Elle  attend des mesures  fortes conformes aux engagements du  Premier ministre de ne pas faire des économies sur le dos des fonctionnaires,  elle veut des mesures dignes de l’implication des agents de la Fonction publique de l’État, de la Fonction publique Territoriale, de la Fonction publique Hospitalière  dans les missions de service public qui leur sont confiées.

La CFDT Fonctions publiques ne se contentera pas de formules compatissantes et exige de la Ministre en charge de la Fonction publique qu’elle ouvre dès maintenant  des discussions salariales qui incluent le dégel du point d’indice.