MAP et RÉATE : désaccord sur la méthode

Publié le 20/11/2013

Communiqué de presse du 19 novembre 2013. Les 8 organisations syndicales de la Fonction publique demandent à rencontrer Marylise Lebranchu. En effet, le cabinet de la Ministre a annoncé que des décisions étaient prises pour mettre en œuvre les préconisations des rapports DESFORGES et PÊCHEUR concernant la mobilité et l'avenir de la Fonction publique alors même qu'aucune concertation n'a encore eu lieu sur ces questions

MAP et RÉATE : les organisations syndicales demandent à rencontrer Marylise LEBRANCHU

 

Les fédérations de fonctionnaires CFDT, CFTC, CGC, CGT, FO, FSU, Solidaires, UNSA ont rencontré le directeur de cabinet de la Fonction publique Jean-Yves RAUDE le 19 novembre pour un point d'étape sur les différents chantiers de la réforme en cours en vue du CIMAP du 12 décembre prochain.

Le directeur a annoncé que des décisions étaient prises pour mettre en œuvre les préconisations des rapports DESFORGES et PÊCHEUR concernant la mobilité et l'avenir de la Fonction publique alors même qu'aucune concertation n'a encore eu lieu sur ces questions. Des bilatérales sont d'ailleurs programmées pour les prochains jours.

En outre le directeur a présenté les évolutions attendues concernant l'administration territoriale de l'État là aussi sans que le dialogue social soit intégré dans le processus de décision.

Les fédérations ont exprimé leur vif mécontentement et leur désaccord sur la méthode. Après une suspension de séance, elles ont décidé d'interrompre la séance de travail et demandé une rencontre avec la Ministre afin qu'elle restitue au dialogue social sa cohérence et son effectivité.

Par ailleurs les fédérations ont demandé que le projet de décret qui devait être examiné par la seule commission des statuts du Conseil Supérieur de la Fonction Publique de l’État soit présenté aux Comités Techniques Ministériels concernés pour avis puis au CSFPE en formation plénière.

Paris, le 19 novembre 2013