Réforme de la grille indiciaire des agents C : le reclassement doit être revu !

Publié le 16/07/2013 à 16H40
Réforme de la grille indiciaire des agents C : le reclassement doit être revu !

Face aux critiques unanimes des organisations syndicales, le gouvernement doit faire de nouvelles propositions le mardi 23 juillet prochain.

Le 28 juin 2013, le gouvernement a présenté aux organisations syndicales de la Fonction publique ses propositions de nouvelles grilles applicables au 1er janvier 2014 et 2015.

Ces propositions s'inscrivent dans le cadre des mesures d'urgence et auront probablement encore vocation à évoluer lors de la négociation sur l'architecture statutaire des catégories C, B et A qui devrait débuter fin 2013.

Suite aux demandes formulées par les organisations syndicales, et notamment la CFDT, une nouvelle proposition de grilles a été présentée le mardi 9 juillet lors d’une réunion technique. La durée cumulée de la carrière a été diminuée de 34 à 32 ans par la réduction d’un an de la durée de certains échelons.

Cette nouvelle grille applicable au 1er janvier 2014 et la distribution au 1er janvier 2015 de 5 points d’indice supplémentaires pour tous les indices se traduit par une augmentation de 13 points d’indice (+ 60 € brut par mois) pour le premier échelon de l’échelle 3 et 4, et de 32 points (+ 148 € brut par mois) pour le dernier échelon de l’échelle 6.

Un reclassement insatisfaisant

Les nouvelles grilles peuvent apporter des gains d’indice réels si, toutefois, le reclassement dans ces nouvelles grilles permet aux agents C d’en profiter pleinement.

Les propositions de reclassement ont été communiquées, en séance, aux organisations syndicales lors de la réunion technique du mardi 9 juillet comme documents de travail.

La CFDT les a jugées immédiatement « insuffisantes », comme d’ailleurs l'ensemble des organisations syndicales. Outre le fait que la plupart des agents reculerait d’un ou plusieurs échelons, le passage aux nouvelles grilles provoquerait un nouveau tassement, surtout dans les débuts de grille, des agents ayant plusieurs années d’ancienneté voyant leur ancienneté acquise fondre par rapport à leurs collègues récemment recrutés, pour un gain d’indice forcément plus faible.

Pour une amélioration réelle de la grille indiciaire

La CFDT a donc fermement demandé à l’Administration de présenter de nouveaux tableaux de reclassement gommant ces injustices, considérant que les tableaux présentés le 9 juillet sont caducs. La CFDT diffusera immédiatement ces tableaux dès lors qu’elle se sera assurée de leur fiabilité.

La réunion devait avoir lieu le mardi 16 juillet, elle a été repoussée au mardi 23 juillet.

La CFDT demeure vigilante, elle a interpellé le niveau politique de décision pour obtenir de meilleures propositions.