Installation de la conférence rénovation du dialogue social le 15 octobre 2007

Publié le 08/06/2010 à 00H00
Pour la CFDT, le statut général des fonctionnaires doit être préservé mais un service public de qualité repose avant tout sur ses salariés et leurs compétences. Un nouveau cadre de dialogue social est indispensable pour suivre l'évolution de la société et les nécessités de bonne gestion du service public. Les choix doivent reposer sur des accords majoritaires, juridiquement contraignants.

La conférence a été installée le 15 octobre 2007 par André SANTINI qui, dans son discours introductif, affirme sa volonté d’aboutir sur ce dossier après avoir résumé ainsi le débat :

  •  comment éviter le formalisme actuel (assimilé à «  une perversion du paritarisme ») ?
  • comment résoudre les inadéquations de contenu et de niveaux des instances actuelles ?
  •  comment résoudre les décalages entre ce qui est lié au statut et ce qui est lié aux besoins de fonctionnement de la fonction publique ?
Un questionnement que devraient traduire les six fiches thématiques soumises à notre réflexion et dont les intitulés précis sont :
 
  • le renforcement de la place de la négociation
  • la modernisation des critères de représentativité
  • la réforme des Commissions Administratives Paritaires
  • le renforcement de la légitimité des CTP
  • le dialogue social interministériel et inter-fonctions publiques
  • la modernisation des droits et des moyens des organisations syndicales
 Vous trouverez en pièce jointe la déclaration de l'UFFA CFDT.