Pour une relance sociale : maintenir la pression pour des réponses satisfaisantes

Publié le 07/06/2010 à 00H00
Points forts de l'intervention de l'UFFA-CFDT lors de la rencontre avec les ministres chargés de la Fonction publique, ce mardi 3 mars à Bercy.

Les Ministres chargés de la Fonction Publique - Eric Woerth et André Santini ­ ont reçu l'ensemble des huit organisations syndicales représentatives à la Fonction publique, ce mardi 3 mars à Bercy.

Dans son intervention, l'UFFA-CFDT a rappelé que la réduction des inégalités était indissociable d'un accès aux services publics - ceux de la santé, ceux de l'éducation, ceux du logement ... - garanti à tous sur tout le territoire.

Répondre à des besoins sociaux rendus plus criants en cette période de crise nécessite de sortir d'une approche de la Fonction publique limitée à la seule réduction du déficit budgétaire.

L'UFFA-CFDT a articulé ses revendications autour de trois thèmes prioritaires - répondre par l'emploi public aux besoins de solidarité et de cohésion sociale, soutenir le pouvoir d'achat pour relancer la consommation et construire des garanties pour tous les personnels - qu'elle a développés face aux Ministres :

  • gel des suppressions d'emplois dans la fonction publique parce qu'elles s'appuient sur aucune analyse préalable des besoins quantitatifs et qualitatifs du service public.
  • mise en oeuvre de mesures collectives pour le soutien au pouvoir d'achat : la revalorisation immédiate du point d'indice sans attendre juillet 2009, le rejet de toute mesure de décontingentement des heures supplémentaires, l'instauration de mesures qui limitent les dépenses contraintes des salariés et des ménages (prise en compte des déplacements domicile-travail, participation des employeurs publics au financement de la protection sociale complémentaire , ...), achèvement du travail de refonte des grilles à laquelle le Gouvernement s'était engagé en février 2008.
  • ouverture des négociations sur l'attractivité et la sécurisation des parcours professionnels : tout agent qui travaille dans la Fonction Publique doit avoir des perspectives d'évolution.
  • réponse à une situation d'urgence par des garanties collectives pourles non titulaires : les mesures retenues lors du sommet social du 18 février et l'ensemble des garanties apportées aux salariés du secteur privé en situation de perte totale ou partielle d'emploi doivent être appliquées aux agents de la Fonction publique confrontés aux mêmes difficultés.

 

Sur ce dernier point, le Ministre Eric Woerth s'est engagé dans sa réponse aux organisations syndicales à ouvrir un groupe de travail sur les non titulaires, une annonce à laquelle l'UFFA-CFDT réagit favorablement.

Mais l'UFFA-CFDT déplore que, dans le contexte de crise qui rend d'autant plus nécessaire le service public, le Ministre se soit refusé à entendre ses revendications en matière d'emploi public et de pouvoir d'achat.

Le gel des suppressions d'emploi et les mesures de soutien au pouvoir d'achat des agents publics seront au coeur de la mobilisation du 19 mars à laquelle la CFDT appelle l'ensemble des personnels de la Fonction Publique.

Paris le 3 mars 2009



TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS